Rouille #PLIB2019

Rouille

#ISBN9782367406060

Résumé :  Paris, 1897. Les plus grandes puissances européennes se sont lancées à l’assaut de la Lune et de nouveaux matériaux découverts sur le satellite envahissent peu à peu la Terre. Ces grandes avancées scientifiques révolutionnent l’industrie et la médecine, mais pas pour tout le monde. Et dans les faubourgs, loin de l’hyper-centre protégé par le dôme sous lequel vivent les puissants, le petit peuple de Paris survit tant bien que mal. Violante est une prostituée sans mémoire, ignorant jusqu’à son âge réel. Dans un monde où son désir de vérité passe après celui de ses clients et de ses patrons, la jeune fille tente de retrouver la trace de ses origines perdues. Alors qu’une vague de meurtres particulièrement horribles ensanglante la capitale, Satine, son amie et seul soutien, disparait dans d’étranges circonstances. Violante, elle, se voit offrir une porte de sortie à ce demi-monde violent qui la retient prisonnière, mais décide malgré tout de prendre part aux investigations.

Mon avis : Je dois dire que le fait que l’autrice soit booktubeuse a attisé ma curiosité. Le résumé et la couverture ont terminé de me convaincre.

La première chose que je dois dire, bien que futile, c’est la beauté de la couverture de cet ouvrage. Aurélien Police a fait un travail magnifique.

Ensuite, ce roman steampunk nous plonge à Paris dont le centre est protégé par un dôme. L’action se déroule loin de là dans les faubourgs. Violante, notre héroïne est une prostituée qui travaille dans une maison close. Son principal problème : elle n’a aucuns souvenirs.

La quête de souvenirs de Violante va être le fil de rouge de cette histoire mais également l’élément déclencheur de pas mal d’événements. L’autrice m’a surprise à plusieurs reprises mais plus particulièrement pour la révélation de l’identité d’un des personnages.

L’histoire nous place dans un Paris à la sauce steampunk : les monuments connus côtoient les inventions dignes d’un film de science-fiction. L’Homme a déjà conquis la lune et en ramène de nouveaux produits, bons comme très mauvais. L’arrivée d’une nouvelle drogue qui rend accro dès la première dose va semer la pagaille dans ce monde.

L’autrice a repoussé les limites du machiavélisme et du vice de certains des personnages. J’ai été soufflé par les idées de cette autrice.

Par contre, le petit bémol de cette histoire est la lenteur de l’histoire au début du roman, l’histoire met un peu de temps à démarrer, j’avais du mal à savoir où l’autrice allait nous emmener.

L’héroïne est quelqu’un que j’ai eu mal à cerner au début de l’histoire. Malgré son absence d’identité, je me suis attachée à cette jeune fille en quête d’identité qui est aussi révoltée et altruiste. J’ai aimé son courage pour paraitre toujours souriante quand elle exerce son métier qui la révulse.

Bien que l’histoire se déroule en partie dans une maison close, il n’y a pas vraiment de scènes choquantes au niveau charnel. On se doute de ce qui se passe dans les chambres de la maison clos mais l’autrice nous raconte juste ce qu’il faut.

En bref, j’aimé cette histoire steampunk avec des actions et révélations qui m’ont tenu en haleine avec une héroïne à laquelle on s’attache facilement. Un démarrage un peu lent aura eu raison de mon coup de cœur.

buy-from-tan

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.