Historique

Boro, Est-Ouest

Résumé

Printemps 1960. Meurtri par l’entrée des chars soviétiques dans son pays, Boro a répondu à l’appel du Mossad : il est en Argentine sur les traces d’un bourreau nazi en fuite. De retour à Paris, il rejoint les porteurs de valises dans les appartements clandestins où se réunissent les réseaux de soutien au FLN algérien. Il arrive à Berlin dans la nuit du 12 au 13 août 1961, alors que s’élève le mur de la honte.

Il y sauvera les premiers fugitifs évadés par les tunnels ainsi qu’une jeune pianiste allemande, virtuose de renommée internationale, prise au piège des barbelés de la guerre froide.

Mon avis

Ce livre fait partie de ma saga chouchou de tous les temps. Le tome 8 étant paru en 2009 et l’un des auteurs étant décédé (Jean Vautrin), je m’étais faite à l’idée de ne jamais lire la fin de cette saga. Celà a été un réel bonheur quand j’ai vu l’annonce de la parution de ce neuvième tome.

L’histoire reprend presque 10 ans après la fin du tome 8. L’auteur nous fait part de quelques flashbacks pour qu’on sache ce qui c’est passé durant ces années écoulées. 

Comme d’habitude, j’ai beaucoup aimé l’engagement de Boro ainsi que de ses proches. Il lutte pour l’opprimé et la justice. Approchant de la cinquantaine, rien ne le freine quand il soutient une cause.

L’auteur nous fait vivre plusieurs moments de l’histoire au travers des voyages de Boro, la chasse des criminels nazis, la guerre d’Algérie, la construction du mur de Berlin. Tous ces événements sont richement documentés et cela se sent.

Le petit point noir de cette histoire, pour moi, c’est que j’ai trouvé qu’on passé beaucoup avec Jolan. J’ai l’impression que l’auteur l’a introduit dans l’histoire pour en faire un “mini Boro” et ainsi qu’il puisse poursuivre sa saga après le décès de son personnage phare (hypothèse).

Le roman est rythmé, Boro et ses compagnons vivent mille et une aventures toutes plus dangereuses les unes que les autres. La fin donne envie de lire le prochain tome.

En bref, j’ai passé un bon moment avec ce roman rythmé et bien documenté, je regrette la trop grande présence de Jolan.

Acheter ce livre en soutenant les librairies indépendantes et le blog
Achetez votre ebook chez Emaginaire

Avis rédigé dans le cadre d’un partenariat 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.