Aussi libres qu’un rêve

Aussi libres qu'un rêve

Résumé

En cette fin du XXIe siècle, l’accès à un métier est régi par la loi des Dates de naissance. Ainsi, si vous êtes né en janvier, les métiers les plus cotés vous seront proposés ; par contre, si vous êtes né en décembre, il ne vous restera que les métiers dont personne n’aura voulu.

Silnöa et Silnëi sont soeurs jumelles, mais l’une est née le 31 décembre à 23h58, et l’autre dans les premières minutes de janvier ! Cela ne les empêchera pas d’unir leurs forces pour combattre la tyrannie des Dates de naissance, en compagnie de Kléano, jeune chanteur d’un groupe de rock rebelle.

Mon avis

J’ai été attirée par le résumé de cette histoire. Proposé en numérique à 99 centimes lors d’une Grosse Op’, je n’ai pas hésité.

J’ai été plongé dans un univers dystopique. Ici, la règle pour rétablir un équilibre et garantir le bonheur de la population, c’est la loi des dates de naissance. Né en janvier, l’enfant a accès à une carrière politique ou dans le show-business, à l’opposé, un enfant né en décembre aura accès au nettoyage des fonds marins.

C’est une dystopie, qui a le même schéma que toutes les dystopies, pas d’originalité ici : société « heureuse et parfaite », prise de conscience de l’imperfection, révolte, chute de la société.

Je me suis plus particulièrement attachée aux jumelles. J’ai aimé voir leur fragilité qui révèle les inégalités de ce monde. Silnëi a tout pour être heureuse : elle est dans la meilleure école pour devenir comédienne et tout le monde l’envi y compris sa sœur. pourtant ce n’est pas le cas. De l’autre côté, Silnöa, apprend un métier qu’elle n’aime pas du tout dans la pire école du pays, mais elle bénéficie d’une plus grande liberté que sa sœur.

J’ai aimé la relation entre les sœurs, que ce soit la complicité ou l’incompréhension. Mais j’ai également aimé rencontrer les autres personnages clés de ce roman comme Kléano. Les points de vue des autres protagonistes m’ont permis de voir toutes les déviances de cette société. On peut voir combien les personnes sont prêtes à tout pour avoir un enfant nait en janvier.

La révolte n’est pas surprenante dans ce genre d’histoire mais je dois dire que l’autrice maintient le suspense jusqu’au bout, j’ai eu des sérieux doutes quant à la réussite de celle-ci. Ce qui permet d’imaginer une autre fin d’histoire, ce qui ne sera pas désagréable.

L’autrice a un style qui rend son roman addictif. J’ai voulu connaitre rapidement la fin de cette histoire bien que je m’en doutais un petit peu.

En bref, c’est une bonne dystopie. Une nouvelle règle mais un scénario similaire à d’autres romans du genre. J’ai aimé la relation entre les sœurs mais j’aurai aimé pour une fois que ça ne finisse pas ainsi.

buy-from-tan

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.