Le dieu oiseau #PLIB2019

Résumé : Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du « banquet » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent réduire en esclavage, tuer, violer, et même dévorer leurs adversaires. Il y a dix ans, Faolan, fils du chef de clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Sa seule perspective d’avenir est de participer à la compétition de « l’homme-oiseau », afin de renverser l’équilibre des pouvoirs en place et de se venger. Qui du maître ou de l’esclave va remporter la bataille ? Quel enjeu pour les habitants de l’île ? Quel est le prix à payer pour la victoire ?

Mon avis : Ce roman fait partie des 5 finalistes du PLIB 2019, en tant que membre du jury, j’ai lu ce livre.

Le moins que je puisse dire, c’est que j’ai été déroutée par cette histoire. On est plongé dans un pays imaginaire où tous les 10 ans les représentants des clans s’affrontent à mort pour devenir le maître pour les 10 prochaines années. C’est une épreuve où absolument tout est permis pour ramener l’œuf doré du dieu oiseau.

C’est un roman à l’univers glaçant, l’autrice n’a pas peur de repousser les limites de l’humanité, elle en fait presque des bêtes. Cannibalisme, esclavage, viol, violences, meurtres, rien ne nous ai épargnés. J’ai du plusieurs fois sautés des pages pour ne pas lire certains passages en particulier lors du cannibalise.

Niveau personnage, je dois dire que j’ai eu du mal avec Faolan, réduit en esclavage par Torok, fils du précédent gagnant. Au départ je l’ai pris en pitié mais j’ai eu beaucoup de mal avec son comportement au cours du roman même si j’ai peu comprendre en parti son comportement.

J’ai trouvé le roman particulièrement long. Je voyais les pages défilées et jamais les concurrents arrivaient à l’œuf. Mais dès qu’ils y sont et que l’un d’entre eux le ramène, j’ai trouvé que la fin arrivait bien trop rapidement. J’aurai simplement aimé que l’autrice révèle davantage sur l’après (peut-être cinq ans plus part), ce qui s’est passé après la victoire d’un des protagonistes.

En bref, un roman que j’ai trouvé long et qui n’a pas su me convaincre. Mon premier contact avec cette autrice n’est malheureusement pas un succès.

#ISBN9782367405827

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.