Fantasy

Fleurs d’Oko #PLIB2022

Résumé

À Sangaré, la magie, réservée aux hommes, se déploie en de multiples couleurs. Mais petite Oko est spéciale. Elle parle le Langage des fleurs.

Lorsque le murmure des griottes annonce la venue du puissant Soumaoro, envoûteur du royaume en quête d’un aspirant prêt à lui succéder, Oko prend sa décision. Elle quitte tout pour assouvir son besoin d’aventure et de reconnaissance.

Alors qu’aux portes de la capitale, la Brousse menace d’étendre son fléau, dans les dédales du palais d’Ivoire, Oko découvre un tout autre monde. Celui de la magie, telle qu’elle ne l’a jamais expérimentée, mais aussi les intrigues de la cour, les ruses et les coups bas. À qui peut-elle se fier ? Qui redouter ? Tant de questions, si peu de réponses. La concurrence est rude et les embûches parsèment le chemin de la jeune aspirante.

Et à travers ses épreuves, petite Oko deviendra grande.

Mon avis

Il s’agit ici de ma cinquième et dernière lecture dans le cadre du PLIB 2022. L’avis que j’écris ici porte sur la version éditée par SNAG qui n’est plus commercialisée. L’autrice a repris ses droits pour publier sa saga chez Hachette en 2023. Il y aura sans doute une modification éditoriale. 

Oko est une jeune femme maltraitée par sa tante à qui elle a été confiée par sa mère. Elle décide de passer l’épreuve de Soumaro, envoûteur du royaume, pour avoir un autre destin. Elle devient ainsi l’un des vingt candidats à la succession de Soumaro.

Même si l’autrice prend le temps de poser son univers, une fantasy à l’inspiration africaine, j’ai été séduite dès le départ par ce roman. J’ai beaucoup aimé découvrir les différentes couleurs de magie en même temps qu’Oko.

Par contre, au moment où les intrigues de la cour se mettent en place, j’ai trouvé qu’il y avait des répétitions qui ralentissent le récit et font que j’ai été moins dans le roman. Oko se retrouve mêlée à ces intrigues bien malgré elle et elle aura des choix difficiles à faire. Je trouve que le côté cour prend trop le pas sur le côté magie à un moment donné, je ne m’attendais pas à ça.

Au niveau des personnages, je me suis attachée à Oko, qui fait preuve de courage face aux événements qu’elle affronte. Elle est accompagnée de son fidèle ami Soroo, un autre candidat à la succession, un garçon droit, qui privilégie l’amitié à la compétition. 

La plume de l’autrice m’a emporté dans son univers, fluide et immersif. Malgré les longueurs, j’ai pris plaisir à lire les mots de l’autrice.

En bref, j’ai beaucoup aimé suivre Oko dans son apprentissage de la magie, je regrette les longueurs et le manque d’équilibre entre vie à la cour et apprentissage de la magie.

#ISBN9782490151264

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.