Le complot des corbeaux #PLIB2018

Les soeurs Carmine

#ISBN:9782354085451

Mon avis : Merryvère Carmine est une monte-en-l’air, un oiseau de nuit qui court les toits et cambriole les manoirs pour gagner sa vie. Avec ses sœurs, Tristabelle et Dolorine, la jeune fille tente de survivre à Grisaille, une sinistre cité gothique où les mœurs sont plus que douteuses. On s’y trucide allègrement, surtout à l’heure du thé, et huit familles d’aristocrates aux dons surnaturels conspirent pour le trône.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Mon avis : C’est la trilogie dont j’entends le plus parlé ces derniers temps. Le premier tome a été sélectionné pour le PLIB, ce qui me permet de découvrir ce roman rapidement malgré mes craintes.

J’ai été plongée dans un univers où la mort rode et où le soleil n’a pas fait son apparition depuis bien longtemps, d’où surement le nom de la ville, Grisaille. Dans cette ville, plusieurs clans complotent pour avoir le pouvoir sur cette ville.

A côté de ça, il y a les trois sœurs Carmines qui survivent comme elles peuvent après la disparition de leurs parents. Merryvère devient une monte-en-l’air, c’est-à-dire une voleuse, pour essayer de ramener un peu d’argent à sa famille. C’est un personnage au bon cœur, qui veut tout faire pour permettre à ses sœurs de mieux vivre. Ensuite, il y a l’ainée, Tristabelle, celle qui m’a le plus insupportée, rien ne compte plus pour elle que les apparences et d’être invitée à des soirées mondaines. Enfin, Dolorine, la petite dernière, m’a permis de voir cet univers avec ses yeux, ce qui m’a provoqué pas mal de fous rires à cause de pas mal d’incompréhension de sa part.

L’histoire est menée avec un bon rythme à cause notamment de Merry. J’ai été plongé au cœur des complots de ce monde. Tout est possible pour accéder au pouvoir.

Je ne me suis pas ennuyé une seule minute pourtant je dois dire qu’il manque quelque chose à ma lecture. J’aurai aimé en savoir plus sur cet univers créé par l’auteur, en savoir plus notamment sur la disparition d’une partie de la population.

Après un vol désastreux, voilà que Merry se retrouve mêlée à l’un de ces complots ! Désormais traquées, les Carmines vont devoir redoubler d’efforts pour échapper aux nécromants, vampires, savants fous et autres assassins qui hantent les rues…

Je dois dire que plume de l’auteur est belle, ce qui fait beaucoup pour cette histoire. J’aimerai la retrouver dans la suite de cette saga même si le prochain tome est consacré à Tristabelle, un personnage que je n’apprécie pas pour l’instant.

En bref, j’ai bien aimé ce tome introductif à cet univers. J’ai beaucoup aimé Merry et encore plus Dolorine. En tout cas, l’univers créé par l’auteur donne envie de lire la suite.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.