Sirius #PLIB2018

Sirius

#ISBN:9782812614330

Résumé

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers.

Mon avis

C’est mon avant dernière lecture pour le PLIB 2018. Je n’avais jamais entendu parler de ce roman avant qu’il ne soit sélectionné.

J’ai été plongé dans un monde où tous les animaux sont morts, les femmes sont stériles et une grande partie des êtres humains sont morts. Dans ce chaos, Avril a choisi de se réfugier dans une cabane dans un arbre pour élever tant bien que mal son petit frère Kid.

L’auteur ne nous explique pas le pourquoi du comment de ce chaos mais amène tout un tas de suppositions misent en avant par les uns et par les autres qui permettent de trouver un coupable idéal : les animaux, les étrangers, … Ce qui n’est pas sans rappeler la situation actuelle en France et ailleurs.

Avril et Kid partent sur les routes, ce chemin est l’occasion pour l’auteur de mettre en avant la nécessité de protéger la nature. L’auteur ne culpabilise jamais les lecteurs mais ce sert de ce voyage mais aussi de Kid et de sa relation si particulière avec les animaux pour faire passer en douceur son message.

Mon attachement à Avril a été variable au cours du roman, je l’ai bien aimé au début, pas du tout au milieu et beaucoup à la fin. Mais le personnage clé de ce roman c’est sans aucun doute Kid. C’est petit bonhomme attachant, vif et avec un lien fort avec les animaux.

L’auteur a une plume qui m’a séduite, à la fois douce et puissante, qui réussit à faire comprendre tout un tas de chose sans les évoquer directement.

L’histoire n’est pas faite pour être rythmée même si l’auteur apporte un peu de piment parfois. Non, l’auteur cherche à nous montrer les dangers des abus des hommes. Malgré tout, il y a eu des longueurs qui ont ralenti ma lecture.

Qui est Sirius, que je n’évoque pas ici ? Lire ce roman, vous permettra de le découvrir et de mieux comprendre pourquoi ce roman est particulier.

En bref, c’est un très beau roman avec des messages subtils et une plume en or. Ce n’est pas un coup de cœur, mais je n’en suis pas loin. Une histoire belle et poétique à découvrir.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.